J’ai lu le numéro zéro de Vraiment
Rechercher
  • Assen Lekarski

J’ai lu le numéro zéro de Vraiment

Mis à jour : 13 mars 2019

Comme promis, voici nos impressions sur le numéro zéro de Vraiment !



Un nouvel hebdomadaire se lance au printemps : il s’agit de Vraiment, que le directeur de la rédaction Jules Lavie introduit de la manière suivante dans le numéro zéro envoyé à tous les abonnés-fondateurs :

Les grands titres sont disponibles partout, tout le temps, et pourtant nous sommes nombreux à nous sentir mal informés. […] Avec Vraiment, nous vous promettons de nous libérer de l’actu chaude, de sortir des sentiers battus, d’enquêter, de prendre du recul ou un peu d’avance, pour mieux comprendre les grandes transformations en cours.

Lors de son passage dans le Village Médias sur Europe 1, le même Jules Lavie rappelle que le papier est le meilleur allié de l’assimilation de la connaissance et que les ventes de StabiloⓇ se portent bien… J’ai donc sorti les miens pour parcourir ce numéro !



On commence avec une enquête sur la disparition des paiements en espèces, comme annoncé sur la (belle) couverture. Alors, chez newspayper on est en plein dedans puisque notre ambition c’est de mettre le numérique au service de la presse papier, notamment par l’introduction de transactions mobiles dans les points de vente presse. Et d’ailleurs, dans l’article, on cite un journal vendu par les sans-abris en Suède et payé par mobile. On aurait peut-être aimé plus d’infographies sur la myriade de chiffres cités en première page.



On continue avec un article intéressant sur les efforts de la filière bovine en lobbying pour faire en sorte que les Français continuent de manger du boeuf et du veau. Le plus insolite, la campagne réalisée (entre autres) dans les écoles en 2016 avec des slogans comme Le boeuf, c’est la teuf : pas de visuel dans l’article (dommage !), mais je vous laisse admirer ce cliché tiré d’un reportage de France 2 retrouvé sur Facebook.


Extrait de l’Oeil du 20H (France 2) — 06/12/2016

Ensuite, l’interview d’un docteur en philosphie politique pour nous expliquer le concept d’illibéralisme employé par Emmanuel Macron pour désigner les démocraties autoritaires. C’est vrai que c’est plus complexe que perlimpinpin.


Petit bémol dans les pages L’Europe sur écoute… quand on associe Inès Arrimadas à un “sourire ravageur” et un “charisme glamour” dans un “tourbillon de charme”. Dans la colonne d’à côté, Michel Barnier ne bénéficie pas du même traitement.



Après d’autres sujets d’actualité internationale, on s’approche de la fin avec “la carte de la semaine” où l’on découvre une cartographie comparative des surfaces boisées en France entre le 19ème siècle et aujourd’hui. Fascinant, en particulier pour l’anecdote ci-dessous :



Dernière remarque amusante : les pages de publicité du nouveau média Vraiment font la part belle aux médias ! En vrac : France Inter, Brief.me, Mediacités, Causette, etc.

Le numéro zéro, c’était vraiment pas mal — et on attend avec impatience le numéro 1 ! Pour devenir abonné-fondateur c’est par ici, et pour trouver le numéro zéro en point de vente c’est par là.


Pour recevoir d’autres articles comme celui-ci et des nouvelles sur le projet Newspayper, inscrivez-vous à la Newsletter par ici.


0 vue
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • SoundCloud Social Icon

©2019 by Newspayper